Bloch MB 152

 

bloch152.jpg (13817 octets)

 

En juillet 1934, les avions Marcel Bloch étaient sur les rangs pour l'obtention d'un contrat du ministère de l'air pour un nouveau chasseur. Les soumissions furent reçues aussi de Dewotine, Loire, Morane-Saulnier et Nieuport avec Morane-Saulnier choisi comme gagnant. Bloch ne s'avoua pas vaincu et en 1938, le prototype du MB 152 vit le jour et fut soumis à des tests en février 1939. Ses performances eurent une réaction positive et une commande pour 400 appareils fut placée. Malheureusement, au déclenchement des hostilités en septembre 1939, seulement 120 appareils de version 151 et 152 avaient été livré et en plus, plusieurs sans armement dont 95 sans hélice !!! En novembre 1939, 358 étaient livré dont 157 toujours sans hélice.  Finalement, devant l'urgence de la situation, L'Armée de l'Air équipa les groupes I/1, II/1, II/10, III/10 et III/11 en plus de l'Escadrille de la Marine AC-3 qui découvrirent que cet avion pouvait rivaliser avantageusement avec les avions de la Luftwaffe. Ces courageux pilotes ne comprenaient pas pourquoi il ne fut pas produit en plus grande quantité au lieu de plusieurs de leurs avions qui étaient complètement dépassés. Finalement, à la défaite française, ces avions équipèrent   six groupes des forces de l'air française de Vichy. Au total, toutes versions confondues, 600 de ces appareils furent construits. Ils étaient équipés d'un moteur Gnome-Rhône  14N-25 ou 820-KW de 1,100 cv lui donnant une vitesse de pointe de 515 km/h à 4,000 mètres d'altitude. Avec un envergure de 10.55 mètres, une longueur de 9.1 mètres et une hauteur de 3.95 mètres, il était armé de quatre 7.5mm  ou deux 7.5mm et deux canons de 20mm. Quand ces escadrilles furent rééquipés avec des Dewotine, ils furent cédés à la Roumanie.

 

bloch152a.JPG (70715 octets)
bloch152b.JPG (69811 octets)
bloch152c.JPG (68897 octets)
bloch152d.JPG (66122 octets)

1ere Escadre de chasse, 3e groupe, 1re Esquadrille