Brewster B-339 ''Buffalo''

 

buffalo3.jpg (29846 octets)

 

Le premier monoplane à équiper la U.S. Navy fut le Brewster F2A Buffalo. Il était appelé à remplacer les biplans qui avaient fait leur temps et qui n'étaient plus de taille avec la nouvelle génération d'avions. Un prototype fut commandé le 22 juin 1936 et il vola pour la première fois en décembre 1937. Les tests débutèrent en janvier 1938 et le 11 juin, la marine américaine signait un contrat pour 54 Brewster. Les premiers livrés équipèrent le USS Saratoga. Les surplus, 44 appareils, furent cédés à la Finlande (modèle ci-bas de André Beaudot) qui combattait à ce moment, l'Union Soviétique. Plus de 43 nouveaux appareils en versions améliorées sont entrés en service au début de 1940 sous l'appellation F2A-2 suivie de 108 F2A-3 qui étaient plus blindée. À cause de leur poids, leur manoeuvrabilité très instable, ils ne furent pas à la hauteur des avions japonais qu'ils avaient à combattre. Ce sont les Anglais et les Belges qui en commandèrent 210 au total sous l'appellation B-339 qui lui donnèrent le nom de Buffalo. Les Anglais surtout avaient un besoin urgent d'avions mais le Buffalo ne pouvait rivaliser avec son rival de la Luftwaffe tel le BF-109 et ils furent envoyés dans le Pacifique pour affronter les Japonais. Malheureusement, ce théâtre d'opération ne sera pas mieux que l'Europe car les Zéro japonais en firent des proies faciles. Finalement, les Néo-zélandais les utiliseront à Java et Bornéo et connaîtront un certain succès avec cet avion.
Caractéristiques
Envergure : 10,67 m Moteur : Wright R-1820-40 Cyclone
Longueur : 8,03 m Vitesse : 517 km/h
Hauteur : 3,68 m Armement : 4x 12,7 mm
2x 45 kg bombes