Mistel 2

 

 

Ce fut au début de l'année 1941 qu'un pilote d'essais de Junker, Siegfried Holzbauer suggéra son idée au RLM (ministère de l'aviation allemande ) de faire usage des carlingues du JU-88 tombées en désuétude en tant que bombe volante guidée vers sa cible par un appareil transporteur fixé sur son dos. Cette idée unique fut finalement approuvée deux ans plus tard et une série de vols d'essai commença en juin 1943. Le compartiment d'équipage à l'avant de l'appareil du JU-88 fut remplacé par une énorme charge explosive de 1.8m. de diamètre pesant 3.5 tonnes, et un appareil transporteur BF-109 fut fixé au dos de la bombe à l'aide d'une superstructure DFS consistant en une paire de tripodes et d'un seul support d'aile. La première conversion fut appelée Mistel 1. Il avait pour but d'attaquer la flotte britanique à Scapa flow en décembre 1944, mais l'opération fut reportée et finalement abandonnée. La seconde version, le Mistel 2 accouplé avec un FW-190A-6 fut complété en novembre 1944. Un réservoir largable modifié avec une capacité de carburant augmentée fut fournie au FW-190 et le JU-88 transportait un réservoir à carburant conçu spécialement pour un vol longue distance pour parcourir le long trajet nécessaire à l'opération " Iron hammer " prévue pour mars 1945 pour une attaque de 100 Mistel 2 contre l'industrie d'armement soviétique, les centrales électriques comprises. La fin étant proche et le carburant qui commençait à manquer, plein de projets firent leur apparitions pour tenter de reculer la défaite. Ils ne dépassèrent pas la planche à dessein.

 

mistelm.jpg (57629 octets)
mistelm1.JPG (58714 octets)
mistelm2.JPG (59725 octets)
mistelm3.JPG (57395 octets)

2. /KG 30.  Oranienburg, 1945.