BMW R 75

 

wehrmacht_073.jpg (54588 octets)

 

Les Allemands ont très vite compris avec les expériences de la 1ere G.M. Que s'ils ne voulaient pas être pris dans une guerre de tranchée, il fallait donner à l'armée les moyens de se déplacer rapidement pour ne pas laisser à l'adversaire la possibilité de se ressaisir. De là émergea la technique de la Blitzkrieg. Un de ces moyens fut la moto BMW simple ou munis d'un side-car avec des MG comme puissance de feu. Les documents vidéo foisonnent de prise de vue montrant la Wehrmacht à l'action traversant les frontières à fond de train à bord de ces engins. Cette moto fut le cheval de bataille de la Wehrmacht. Elle s'est fait une réputation de robustesse encore en vogue de nos jours. En plus de servir de fer de lance pour les attaques de la Blitzkrieg, elle servit évidemment à d'autres tâches. Ce fut l'outil idéal de liaison pour les postes de commande et aussi pour les patrouilles de surveillance en territoire occupé.
Complément Jacques Lesquibille
L’ histoire de la BMW R75 est ,pour beaucoup, identique à celle de la ZUNDAPP KS 750

En 39 , sur demande de l’OKH , BMW se trouve en compétition  avec la firme Zundapp  pour l’étude et la fabrication d’une machine à usage strictement militaire  ( ce qui n’était pas le cas pour les modèles R 61 et R 35 ) La BMW R75 ,version solo , mais surtout avec side-car , allait devenir une des moto les plus célèbres du monde   . Elle est le résultat des études et analyses des combats précédents   de 39/40 où les ingénieurs allemands ont eu tous loisirs d’étudier les modèles saisis à l’armée française et belge  Les premiers modèles d’engins ( sérial 751201 en 1941 jusqu'à 762259 ) avaient des protections pare boue ( garde boue ) métalliques , mais les combats en milieu désertique  et dans les boues de l’immense Russie , allaient imposer le changement de ces parties métalliques par des protections en plastique a partir du sérial 762260et suivant   La machine de conception évolutive , se verra équipée ,au fur et à mesure de l’expérience des combats , de filtre , poignées protégées et autres progrès , qui en fera un engin très prisé par toutes les forces armées allemandes .Le camouflage : il suivait le même schéma que pour la Zundapp KS 750 , avec les teintes RAL d’usine , en fonction   de la destination de la machine ( HERR, LUTFWAFFE, DAK etc ) et les équipages , sur le terrain , utilisaient les moyens à disposition  pour diminuer la visibilité de la moto .

Caractéristiques :   Bi cylindre de 746 cm3

                            Vitesse ; 92 Km/h  mini 3Km/h (vitesse d’un fantassin à pied )
                           
Réservoir ; 24 l  Consommation ; 7 l/ 100 sur route –9 l / 100 en tout terrain

                            Autonomie ; route 340 Km –tout terrain  270 Km

                            Poids ; version solo ;environ 200 Kg

                           Version side-car ;   400 Kg

                           En charge ; 670 Kg

 

Fallschirm Panzer Nachrichten Abteilung ``Herman Goring `` Rome Italie, Juin 1944

bmwr75a.jpg (24328 octets)
bmwr75b.jpg (20723 octets)
bmwr75d.jpg (23165 octets)
bmwr75c.jpg (21041 octets)
bmwr75e.jpg (21195 octets)
sidecar1.jpg (21737 octets)
sidecar2.jpg (19832 octets)
sidecar.jpg (17257 octets)
sidecar3.jpg (18713 octets)
Image1096.jpg (27028 octets)
Image4.jpg (24672 octets)

Feldgendarmerie