M-40 155 mm

 

 

Le M-40 de 155 mm est la version modernisée du M-12. En 1941, la guerre faisait rage en Europe. Il était évident que les Américains devraient y participer tôt ou tard. En prévision de cet événement, l'état Major américain fit la demande pour un canon d'artillerie de 155 mm. autopropulsé. On opta pour le canon français de 1918 que l'on monta sur le châssis du char M3 Lee. Pour ce faire on dut déplacer le moteur à l'avant pour y loger la pièce d'artillerie et accommoder les 6 hommes d'équipages qui l'utiliserait. On en construisit une centaine qui seront plus tard modifiés pour être envoyer en Europe. On utilisera la suspension plus forte du M4 pour le théâtre européen. Ne pouvant transporter que 10 charges, on le fera accompagner du M-30 pour le transport des munitions et les hommes d'équipages voyageront avec le M-30 qui était le même type de véhicule sans la pièce d'artillerie. En juin 1944, ces canons seront de la bataille de Normandie et participeront à la prise de Cologne. Ce sont les M-12 du 740e bataillon de char qui stopperont Joachim Peiper à La Gleise durant la bataille des Ardennes en tirant sur ses chars une pluie de deux cents coups qui démoraliseront ses hommes et les forceront à la retraite. Par contre, la version du M-40 sera surtout utilisé au cours de la guerre de Corée.