Sturmgeschütz IV 7.5 cm StuK40 L/48
SdKfz 167

 

stug4o.jpg (42766 octets)

 

Au début de 1942, Alkett reçut l'ordre de produire un nouveau canon d'assaut avec la coopération de Krupp. Le prototype devait être basé sur un châssis de Panzer IV. Albert Speer, le nouveau ministre de l'armement, en ordonna le développement. Durant la conférence du 2 octobre 1942, Speer présenta les plans du Sturmpanzer IV à Adolf Hitler qui demanda qu'en plus du canon 43 L/12, on utilise ce véhicule pour porter un mortier de 210 ou 220 mm. Il ne fut jamais réalisé. Conçu à partir d'un châssis de Panzer IV, il avait à peu de choses près les mêmes caractéristiques que le Stug III. Le terme Stug est bien entendu l'abrégé du mot Sturmgeschutz. Le châssis du Panzer IV se prêtait admirablement à ce type de conversion. Étant produit à la chaîne, il fut utilisé pour un nombre appréciable d'armes allant à l'artillerie portée, à l'obusier, au mortier et au chasseur de chars. Sa conception remonte au début de la guerre et il fut le seul châssis blindé produit durant toute la durée de la guerre. On le retrouvera aussi tard qu'en 1960 dans les armées arabes dans la guerre avec Israël. Ce fut le char le plus produit par les Allemands.
Caractéristiques
Longueur : 6,70 m     Largeur : 2,95 m     Hauteur : 2,20 m     Poids : 23 tonnes     Équipage : 4 hommes
Moteur : Maybach HL 120 de 300 cv     Vitesse : 40 km/h     Armement : 7,5 cm StuK 40 L/48 et une Mg34 de 7,92 mm

 

Stu.Gesch. Brig. 907, Italie, 1944

stug4m2.jpg (83721 octets)
stug4m2a.JPG (65172 octets)
stug4m2b.JPG (85109 octets)
stug4m2c.JPG (76840 octets)
stug4m2d.JPG (64511 octets)
stug4m2e.JPG (78214 octets)

Italie, unité inconnue

stug4m.jpg (83180 octets)
stug4ma.JPG (68202 octets)
stug4mb.JPG (85214 octets)
stug4mc.JPG (80795 octets)
stug4md.JPG (70701 octets)
stug4me.JPG (80636 octets)

Panzer Lehr Régiment 901, Normandie, 1944