pologne.jpg (35261 octets) Au matin du 1er septembre 1939, la décision est prise par Hitler d’attaquer la Pologne. Par ce geste, il vient de plonger le monde dans la plus grande catastrophe de son histoire. Les Stukas et les bombardiers décollent et entrent en action. Durant ce temps, le Schleswig Holstein, un cuirassé allemand de la première guerre, ouvre le feu sur les fortifications de la Westerplatte à Danzig, la ville qui était au cœur du litige entre les Allemands et les Polonais. Nous savons aujourd’hui que ce n’était qu’un prétexte et qu’en réalité Hitler entreprenait sa croisade vers l’Est. Il était persuadé que les Français et les Anglais accepteraient le fait accomplis et qu’ils renonceraient à respecter les engagements pris avec la Pologne. Erreur désatreuse qui plongera le monde dans la 2e guerre mondiale. La Pologne allait être le pays le plus touché en regard de sa population par ce conflit, autant en pertes humaines qu’en temps d’occupation. En plus de subir l’attaque allemande, ils seront envahis par les Russes une quinzaine de jours après le début des hostilités. Les Russes allègueront que c’est pour protéger leurs ressortissants mais il s’agit en fait de l’entente secrète avec l’Allemagne lors du traité russo-allemand signé avec Ribbentrop.