doolittle.jpg (45321 octets) Suite à l'attaque de Pearl Harbor, les américains cherchaient un moyen de remonter le moral national qui était passablement bas. La psychose du "Japs" était à un point tel qu'on craignait une attaque sur la côte ouest des États-Unis. En 1942, l'armement disponible n'avait pas le rayon d'action nécessaire pour attaquer le Japon. On trouva quand même une solution en montant un raid qui pourrait permettre de bombarder le sol japonais. L'idée vint curieusement d'un commandant de sous-marin. Sous la responsabilité du Colonel James A. Doolittle, on entraîna une escadrille de bombardier moyen B-25 à décoller sur un espace restreint. Quand ils réussirent à le faire, ils furent rassemblés sur le pont du porte-avion Hornet et prirent la direction du Japon. Au nombre de 16, ces bombardiers allaient égratigner le sol japonais. Je dis égratigner car l'emport de bombes était quand même léger, à peine deux tonnes par avion. Néanmoins, l'effet psychologique autant sur les Américains que sur les Japonais qui se croyaient à l'abris, fut énorme. Lors de ce raid, le Colonel Doolittle attacha après ses bombes les décorations que le Japon lui avait donné durant une visite dans les années 20. L'opération commença plus vite que prévu, la flotte étant repérée par des navires de pêche qui signalèrent la position de la flotte. Après avoir coulé ces pêcheurs, ils allégèrent les avions au maximum et ils décollèrent. Après le bombardement, ils se dirigèrent sur la Chine n'ayant pas assez d'essence. Tous les avions atterrirent en catastrophe mais les équipages furent saufs. Un seul B-25 fut abattu au-dessus du Japon et deux membres de l'équipage furent condamnés à mort et les autres finirent la guerre comme prisonniers. Ce raid fut responsable de l'attaque de Midway en juin où les Japonais voulant reculer les américains se feront étriller y perdant quatre porte-avions entre autre. Fait à noter, le jour de la signature de la reddition japonaise, le Général Doolittle survolera Tokyo. Il dut se rappeler son raid du temps qu'il était Colonel.