Rastenburg, 20 juillet

 S'il y eut un évènement qui faillit changer le cours de la 2e guerre, je dis bien ''faillit'' ce fut l'attentat du 20 juillet à la tanière du loup de Rastenburg quand Claus Von Stauffenberg y introduisit une bombe dans son porte document qu'il installa sous la table de la salle de conférence. Deux évènements vinrent interférer avec ce qui aurait dû arriver, la mort d'Hitler. Premièrement, à cause de la chaleur cette journée là, la conférence eut lieu dans un bâtiment de bois avec les fenêtres ouvertes ce qui enleva beaucoup de puissance au souffle de l'explosion comme si elle était survenu dans le bunker de béton où elle devait se tenir en premier lieu. Deuxièmement, la serviette contenant la bombe qui avait été placé près des jambes de Hitler fut déplacée derrière un énorme socle de bois qui soutenait la table. Ces facteurs contribuèrent à sauver la vie du dictateur et qui plus est, Stauffenberg, à cause de sa blessure à la main, il lui manquait une partie de la main, ne réussit pas à armer les deux bombes qu'il avait apporté et n'en utilisa qu'une. Si la mort d'Hitler était survenu à ce moment, que serait-il arrivé?? On peut se poser la question. Il est probable sinon certain que la guerre aurait pris une autre tournure mais en ait-on vraiment certain ?? L'organisation du parti nazi devait être maitrisé au complet avec ses ramifications comme les SS et les Gauleiters. Il aurait fallu ensuite entreprendre des négociations avec les alliés qui étaient vainqueur sur tous les fronts. Il fallait quand même tenter de mettre fin à ce massacre et arrêter la tuerie en cours. Tous les Généraux allemands ou du moins la plupart d'entre eux savaient à ce moment là que la guerre était perdue. Un autre facteur important, malgré les défaites successives des armées allemandes, il y avait encore une grande partie du peuple qui idôlatrait encore Hitler. Puisqu'on en est aux suppositions et aux imprévus, aurait-il été possible que les fanatiques du parti nazi ressortent la théorie du coup de poignard dans le dos comme en 1918 pour raviver le parti et faire d'Hitler un martyr si l'attentat avait réussi ?? On ne peut réécrire l'histoire mais une chose est sûr, le parti nazi est mort avec son fondateur le 30 avril 1945 et heureusement pour l'humanité, la tuerie arrêta le 8 mai 1945 sur le théâtre européen. Malheureusement, les Allemands qui osèrent défier Hitler ne survécurent pas à la fin de la guerre et furent éliminés avec plusieurs membres de leur famille. Ils ne furent qu'une minorité mais au moins, ils ont tenté quelque chose.