arnhem.jpg (45805 octets) Montgomery, qui venait de perdre le commandement des forces de débarquements que Eisenhower avait repris, voulant redorer son blason, imagina un plan qui pourrait mettre fin à la guerre en s'emparant du bassin de la Rhur. Ce plan avait pour nom, Market-Garden. Il consistait en une opération à deux volets. Market pour une opération aéroportée qui s'emparerait des ponts menant à la Rhur. Cette partie du plan proposait de lancer la 101e division aéroportée sur les ponts entre Eindhoven et Verghel, la 82e dans le secteur de Nimègue et la 1ère division britanique assisté des Polonais sur Arnhem, dernier pont qui franchit le Rhin. Ce secteur sera commandé par le Général Urquhart. Durant ce temps, la partie Garden, l'opération au sol, engageait une division du 30e corps britanique qui foncerait par la route à travers les lignes allemandes pour se porter au secours des paras. Sur papier, tout semblait beau et facile. Ce n'est pas se qui se passa. Le 17 septembre 1944, l'opération se met en marche. Comme le Général polonais Sobassovsky le redoutait tout alla de travers. Tout d'abord, le 2e pont qui devait être pris intact sauta. On dût en construire un de fortune. À Nimègue, la résistance fut plus forte que prévue et pour finir le plat, Arnhem qui était, selon les rapports anglais, défendu par des jeunes sans expérience et des vieillards fut défendu au contraire par des divisions SS de Model qui étaient récemment arrivées dans le secteur pour se reposer. Ne pouvant parachuter et larguer les planeurs en une seule opération, ceux qui arrivèrent lors de la 2e vague furent accueillis par un tir nourri. Des parachutages de munitions étant prévu, ils tombèrent pour la plupart aux mains des Allemands. L'avance du 30e corps au sol qui devait accomplir le trajet en 60 heures, ne put accomplir sa tâche et n'était qu'à Nimègue après huit jours. Le 25 septembre 1945, le Général Urquhart n'eut d'autre choix que de commander la retraite qui s'effectua de nuit. Sur 10,000 parchutistes, il n'en ramena que 2,163 en laissant 6,642 sur l'autre rive, blessés, disparus et prisonniers. Ce fut la dernière grande opération aéroportée de la guerre. Un film fut réalisé dans les années 70 mettant en vedette Sean Connery dans le rôle de Urquhart, A Bridge Too Far, Un Pont Trop Loin. Ce film, malgré  l'habitude d'Hollywood à déformer les faits, cette fois, rendit bien ce qui s'est passé à Arnhem. Montgomery manqua sa chance et je suis certain que Patton a dû s'en réjouir.