Si la souffrance et le deuil des hommes ne se laissent pas saisir par les voies de l'arithmétique, le nombre de combattants que comptèrent les armées des deux camps, celui des blindés et des avions engagés de part et d'autre et l'importance des flottes donnent la mesure de l'immense effort militaire déployé par les belligérants en soixante-dix mois de combat

 

LES COMBATTANTS

 

ETATS

POPULATION EN 1937

ARMÉE DE TERRE

MARINES

AVIATION

TOTAL DES EFFECTIFS

Allemagne
Italie
Japon
France
Grande-Bretagne
Canada
Etats du C.wealth
États-Unis
U.R.S.S.

67 000 000
43 000 000
70 000 000
42 000 000
47 000 000
11 000 000
480 000 000 (1)
132 000 000
171 000 000

2 800 000               7 500 000
1 700 000              4 065 000
2 000 000              3 610 000(1)
               2 500 000
900 000                  2 900 000
                 755 000
              3 075 000
1 500 000              8 300 000
9 000 000            13 000 000
250 000(1)                800 000
                 75 000
                350 000(1)
                180 000
150 000                800 000
                  95 000
                  61 000
400 000                3 700 000(5)
                  50 000

300 000(1)                   2 000 000
                  60 000
                  40 000(1)
                150 000
118 000                   1 000 000
                250 000
                258 000
100 000                   2 400 000
200 000                      500 000(1)

3 350 000              10 300 000
1 835 000                4 200 000(2)
2 390 000                4 000 000(1)
               2 830 000(3)
1 168 000                4 700 000
               1 100 000
               3 394 000
2 000 000              14 400 000
9 250 000              13 550 000

Le chiffre de gauche se rapporte aux effectifs à l'entrée en guerre et celui de droite ou le chiffre unique, aux effectifs totaux réunis au moment de l'effort maximum
(1) estimation (2) en septembre 1943 (3) en mars 1940. En mai 1945, les forces françaises de l'extérieur et de l'intérieur s'élevaient à plus de 1 million d'hommes.  (4) Afrique du sud, Australie, Inde, Nouvelle-Zélande (5) dont près de 500 000 marines
Au plus fort de la guerre, l'Axe disposait d'environ 20 millions d'hommes, si l'on tient compte des forces bulgares, finlandaises, hongroises, et roumaines engagées sur le front russe, alors que les alliés avaient, sous les drapeaux près de 40 millions d'hommes.

 

LES BLINDÉS ET LES AVIONS

 

 

Allemagne

Italie

Japon

Totaux
pour
l'Axe

France

Grande-
Bretagne

Common-
wealth

États-
Unis

U.R.S.S.

Totaux
pour les
Alliés

Blindés


Avions

3 200
64 000

4 300
114 000
1 350
1 000+

3 300
9 400

1 200
1 000+

6 500
68 000

66 000

191 400
2 800

1 500

1 200
30 000

5 000
88 000

30 000

18 000

2 000
88 000

6 000
300 000

20 000
90 000+

18 000
100 000+

238 000

506 000

Le chiffre supérieur indique les quantités à l'entrée en guerre et le chiffre inférieur la production durant les hostilités. Le plus indique une estimation.
Les opérations aériennes entraînèrent la perte de 72 000 avions allemands, 36 000 britaniques, 50 000 américains et environ 16, 000 japonais.

 

LES FLOTTES DE COMBAT

 

 

Allemagne

Italie

Japon

Totaux
pour
l'Axe

France

G.Bretagne
C.wealth

États-
Unis

U.R.S.S.

Totaux
pour les
alliés

Navires de ligne
entrée en guerre
mis en service
perdus


2
2
4


4
3
2


10
2
11


7
17

7
1
5


15
5
5


18
8
2


3
1
1



15
33

Porte-avions et
transport d'aviation
entrée en guerre
mis en service
perdus

(1)

 

10
15
23



15
23


2
1
1



9
49(2)
8



9
107
11

 




157
20

Croiseurs
entrée en guerre
mis en service
perdus


11(3)
1
6


22
2
16


35
7
37


10
59

19

10


50
28
32


37
45
10


8
3
1



76
53

Destroyers et
escorteurs
entrée en guerre
mis en service
perdus



48
52(4)
61



130
32
135



126
83
148



167
344


70
7
58



186
271
142



256
523
90



77
(5)
41




801
331

Sous-marins
entrée en guerre
mis en service
perdus


57
1 111
785(6)


115
47
118


63
135
135


1 293
1 038

78
4
57


62
170
74


111
229
52


146
(5)
80



403
263

(1) Le Graf Zeppelin, lancé au printemps 1939, ne fut jamais terminé. (2) Dont 38 porte-avions d'escorte fournis par les États-Unis. (3) Dont 3 croiseurs lourds appelés aussi "cuirassé de poche" (4) non compris les unités saisis dans les pays occupés puis réarmées sous pavillon allemand. (5) nombre inconnu (6) En outre, plus de 200 sous-marins furent sabordés par leurs équipages lors de l'évacuation des bases ou à la fin des hostilités

 

LES PERTES EN VIES HUMAINES

 

NATIONALITÉS

MILITAIRES

CIVILS

PERTES TOTALES

FRANÇAIS
ANGLAIS
ALLEMANDS
ITALIENS
POLONAIS
RUSSES
EUROPÉENS (1)
AMÉRICAINS
CANADIENS
JAPONAIS
CHINOIS

250 000
350 000
4 000 000
330 000
120 000
13 600 000
1 020 000
250 000
42 000
1 700 000
3 500 000

360 000
60 000
3 000 000
85 000
5 300 000
7 500 000
3 700 000


360 000
10 000 000

610 000
410 000
7 000 000
415 000
5 420 000
21 100 000
4 720 000
250 000
42 000
2 060 000
13 500 000

GRAND TOTAL

25 162 000

30 365 000

55 527 000

(1) Autrichiens, Belges, Bulgares, Danois, Finlandais, Grecs, Hollandais, Hongrois, Luxembourgeois, Norvégiens, Roumains, Tchèques, Yougoslaves.

 

RÉFÉRENCES : Les tableaux et statistiques ci-dessus ont été publié dans une édition de Sélection du Reader's Digest sous le titre "Mémorial de la seconde guerre mondiale" en trois volumes qui furent publiés en 1965.